Giovanni Avantaggiato, et son accordéon, est une figure emblématique qui incarne à lui tout seul la tradition populaire du Salento: il chante depuis plus de 80 ans, il est né et a grandi à Corigliano d’Otranto, et aujourd’hui à travers sa musique, il représente le gardien des traditions anciennes . Sa voix et son inséparable accordéon sont ses principaux outils pour unir le son et le mouvement fascinant du corps. Il est possible d’écouter les merveilleuses polyphonies salentines , également appelées chants chorale a capella, chants populaires, chants du dédain et chants de la pizzica. .

Ces vingts dernières années, après une longue expérience qui remonte aux années 1935 avec d’autres chanteurs, Giovanni a entraîné toute sa famille dans le monde de la musique, en arrivant à rassembler toutes les générations des petits enfants, comme un vrai passage de témoin , en parfaite harmonie avec les modes de transmission traditionnelle où le jeune apprend du plus ancien par voie orale.

Il a contribué à diffuser la musique traditionnelle Salentine , au delà des frontières italiennes dans de nombreux lieux géographiques ainsi en France, en Grèce, en Suisse ainsi que dans de nombreux villages italiens. Parmi ses dernières exhibitions : celle de Melpignano à l’occasion de la dixième édition de la nuit de la Tarentelle en août 2007.

Parmi les enregistrements les plus intéressantes de Giovani Avantaggiato: « Buonasera a quista casa » , « gli Ucci », « lassatila Ballare » avec les fils de Rocco, « Moli ti passiuna » single enregistré en 2006.

A la Masseria, Giovanni est un personnage . Parfois, vous le trouverez pendant la journée avec son troupeau de chèvres, il est toujours prêt à raconter quelques anecdotes , à vous expliquer les traditions populaires, à vous parler du monde agricole et des escapades amoureuses. Il peut même arriver qu’il entonne une sérénade d’amour et de dédain en vous faisant revivre des émotions passées.

ROCCO, joue du tamburello, il est aussi celui qui organise la promotion de la musique salentine et du dialecte griko. Il joue surtout à la Masseria, mais en tant qu’ambassadeur de la langue Griko, il accompagne souvent son père et d’autres musiciens. Rien ne le passionne plus que le rythme de la pizzica et les soirées musicales entre amis. Il a une passion pour la culture populaire, il a la chance d’avoir encore ses parents nés au début du siècle passé et qui témoignent de cette époque, des traditions et des habitudes d’autrefois . Rocco s’investit pour faire connaître son univers à tous, aux enfants des écoles, aux vacanciers quelques fois musiciens , aux studieux touristes étrangers qui viennent pour enrichir leurs connaissances. Il crée des rendez vous où il réunit aussi bien des musiciens que des éthnomusicologues pour créer des des moments de grande convivialité . C’est lui le fondateur du festival Grikanti, mais aussi l’animateur passionné de nombreux autres événements ainsi que des soirées du Salento.

ANGELA, accompagne son mari Giovanni non seulement par sa seule présence mais également sur demande pour chanter. Quand elle décide de monter sur la scène à côté de son mari, ensemble ils réussissent à créer une atmosphère qui remonte à des temps très anciens et sur laquelle il ya de nombreux témoignages écrits.

LENNY, joue du tambour depuis sa naissance et danse, il participe dans de multiples occasions aux événements musicaux à la Masseria avec son tambour dynamique presque sportif quand on demande aux jeunes de venir renforcer le groupe. Mais sa plus grande passion reste le hip hop.